Le thé, boisson médicinale & gourmande.

Histoire du thé

Petite histoire du thé par Matcha San

Le thé est une véritable boisson médicinale apportée de la Chine ancienne par des moines bouddhistes, le thé (nommé « cha », « 茶 », en japonais) était à la fois rare et coûteux au Japon pendant de nombreux siècles. Obtenu à partir d’un arbuste, le théier Camellia sinensis, il serait originaire des montagnes du Yunnan où les agriculteurs le cultive depuis l’Antiquité.

Thé vert et matcha

Les premières graines de thé ont été plantées au Japon pendant la dynastie des T’ang (618-905) en Chine. Leur culture était associée à la vie du temple et à l’activité religieuse.

Aujourd’hui, plus de mille ans plus tard, le thé est devenu la boisson nationale du Japon. De la cérémonie du thé bouddhiste zen au tea-time en entreprise et en famille, boire du thé est une institution japonaise.

Depuis plus de 800 ans, les meilleurs thés japonais poussent autour de la ville d’Uji, située sur l’ancienne route reliant les anciennes capitales de Nara à Kyoto, à environ 230 km au sud-ouest de Tokyo.

Berceau du thé vert japonais et de la cérémonie du thé, le sol riche et légèrement acide d’Uji est idéal pour la culture du thé et notamment le thé vert matcha.

L’autre terrain de prédilection pour le thé vert matcha est la région Fukuoka, en particulier autour de la ville de Yame, en plein cœur de l’île de Kyushu (sud du Japon).

Matcha San est implanté dans la région de Fukuoka et profite pleinement de cette situation géographique idéalement située, en bord de la mer du Japon, face à la Corée du Sud. En plus du thé matcha de Yame, il est possible de savourer le matcha d’Ureshino de la région de Saga, ou le matcha de la région de Miyazaki, qui sont aussi des places privilégiées pour dénicher du matcha de terroir et naturel.

La production de thé étant tellement riche sur l’île de Kyushu, qu’il est aujourd’hui possible de déguster du thé vert matcha avec des arômes et des vertus très différentes, et complémentaires aux thés de la région autour de Kyoto ou de Mie dans le Kansai.

Qu’il soit de la région d’Uji ou de Yame, le thé vert matcha offre toujours un émerveillement et un effet relaxant. Grâce au respect d’une tradition ancestrale, et un éloignement de la mégalopole de Tokyo, la qualité du thé matcha se ressent par son parfum, sa couleur, et dès les premières gorgées.

Bienfaits du thé

Riche en antioxydants et idéal pour compléter un régime alimentaire sain, le thé regorge de bienfaits dont les preuves scientifiques sont de plus en plus abondantes. Cependant, tous les thés verts ne sont pas les mêmes. Les thés verts indiens et chinois sont généralement séchés au four, alors qu’au Japon ils sont cuits à la vapeur. Un simple séchage peut provoquer l’oxydation de vitamines, minéraux et arômes importants, pouvant altérer le goût et le contenu nutritionnel des thés verts délicats.